Dernières parutions :

Auteur : Bernard GHEUR

Titre : UN JARDIN DANS LES ROCHEUSES

Editeur : ÉDITIONS WEYRICH

Genre : récit

Date de parution : 2013

 

Un Jardin dans les Rocheuses

Bernard Gheur nous entraîne dans un voyage de rêve dans les terres lointaines du Canada grâce à la magie du récit, à l’art du conteur. Les souvenirs d’enfance prennent leur source dans la maison familiale, un lieu enchanteur et enchanté : Ma grand-mère – on disait Mammy – habitait une très vieille maison de la place Coronmeuse. Nous étions des petits garçons du centre de Liège ; pour jouer, nous avions le choix entre le parc d’Avroy et le Jardin botanique.Mais la « brousse » c’était mieux, c’était loin : le bout de notre monde. La chambre indienne, sise au deuxième étage interdite de visite sans autorisation, révèlera ses secrets à la fin du récit. La grand-mère, Mammy, avait vécu au début du siècle dans l’Alberta. Le grand-père Ernest Gheur, ingénieur des mines, fut un des pionniers de la mise en exploitation des mines de charbon dans les montagnes Rocheuses. Un monde à la fois proche par l’affection qui lie les petits-enfants à leurs grands-parents et en même temps qui s’évapore au fil des années. Mammy avait vécu, au début du siècle, dans l’Alberta, province de l’ouest du Canada. Oui, elle avait rencontré des Indiens. Oui, elle avait habité au cœur d’une forêt où les ours et les loups des contes de fées existent bel et bien. Et un jour elle nous montre deux albums de photographies… Et ces images évoquent à leur manière nos films d’aventure, nos jeux, nos rêves. Saskatchewan, Edmonton, Calgary, les montagnes Rocheuses, des lieux qui enchantent encore aujourd’hui les rêves de dépaysement et d’aventure. Grâce aux lettres d’Ernest Gheur à sa femme Marthe rentrée un moment en Belgique, nous connaissons avec précision les conditions d’exploitation des mines de charbon au cœur des montagnes Rocheuses. De nombreuses observations de la faune sauvage qui peuplait ces régions, des dangers courus par les pionniers, nous parviennent parfois avec les légendes qui les accompagnent. Toute une galerie de portraits de personnalités marquantes témoigne d’une époque disparue. Mais la saveur des évènements, de l’atmosphère familiale, de l’amitié entre camarades de classe puis collègues dans la vie professionnelle, nous est restituée. Un extrait du journal de Jean-Paul Gheur, frère de l’auteur, nous raconte enfin les péripéties d’un retour en vrai à Calgary pour retrouver la tombe du grand-père Ernest Gheur qui repose au cimetière St.Mary depuis le 8 mai 1917. Revenir sur les lieux qu’avait traversés Mammy, c’est un émouvant retour aux sources. D’un bout à l’autre de l’ouvrage, le lecteur succombe au charme du récit, au talent de conteur de Bernard Gheur. Canada. Ces trois notes chantent en moi nous confie l’auteur, comme un secret chuchoté à mi-voix.

 

Dominique Aguessy

 

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57