Dernières parutions :

Auteur : Isabelle BARY

Titre : LA VIE SELON HOPE

Editeur : ÉDITIONS LUCE WILQUIN

Genre : roman

Date de parution : 2013

 

La vie selon Hope

Peut-on faire un bon roman avec de bons sentiments ?

Un jeune vétérinaire parti en Inde travailler dans une société d’agroalimentaire, sauvant un jeune enfant puis revenant en Belgique soigner les animaux avec le plus grand dévouement peut-il faire un bon personnage de roman ?

On serait tenté de répondre non. On aurait tort. Certes, quand Sébastien Blom emmène en le serrant contre lui ce petit paria qu’il a aperçu au milieu de déchets et qu’il décide d’appeler Hope, cela fait un peu « bon Samaritain ». Mais ce point de départ va emmener le lecteur dans une vaste réflexion sur la nature humaine. Sur l’homme, qui doit assumer ses actes et se construire un futur qu’il détermine parfois sur un coup de tête. Sur le regard des autres. Et sur les différences.

Telle est l’épine dorsale de cette Vie selon Hope : deux êtres peuvent-ils vivre ensemble quand ils sont si différents l’un de l’autre ? Peut-on faire le bonheur de l’autre selon ses propres critères. Ainsi : Blom et Vanina s’étaient appliqués à border Hope de coussins moelleux. Mais : Habitué à plus de rudesse, [Hope] réclamait de la compacité. Il s’allongea sur le sol (p. 39).

Construit avec un sens du suspens qui fait rebondir chaque chapitre, le roman d’Isabelle Bary a cette grande qualité de ne pas philosopher mais de laisser les faits poser les questions. Les animaux qui se succèdent dans le cabinet de consultation du vétérinaire donnent lieu à une extraordinaire galerie de portraits… de leurs maîtres. Qui est le maître ? Qui est l’animal ? Voire l’enfant ? À travers chiens, chats, poules ou serpents, Sébastien Blom mesure l’intense complexité à laquelle il allait devoir se frotter : l’humain !C’était lui qui, non seulement décidait pour l’animal, mais aussi se projetait en lui (p. 140).

En dire plus serait déflorer les métamorphoses et la fin de ce récit qui, nourri de cultures différentes, oscille entre le roman et le conte philosophique.

 

Jean-Pierre Dopagne

 

 

 

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57