Dernières parutions :

Auteur : Jean-Loup SEBAN (1)

Titre : DÉSIRS APOLLINAIRES OU PORTE-FEUILLE DE MACARE

Editeur : ROBERT CLAREBAUT IMPRIMEUR

Genre : Considérations sur M. F. Hemsterhuys

Date de parution : 2014

 

Désirs Apollinaires ou porte-feuille de Macare

Voici un livre qu’il vous faut lire, en robe de chambre, assis sur un lit, le dos bien garni de bons coussins douillets.  A portée de main quelques friandises pour le voyage.  Sous l’emprise des phrases nombrées et serties de diamants rares, pétillantes de goût, faisant frou-frou, vous vous laissez transporter au ravir. Vous êtes en voiture de poste ; le cocher fouette l’attelage qui par les chemins défoncés va au galop.  Dans votre coin, vous rêvassez en sommeillant, pour vous réveiller, fortrait, comme les chevaux, en La Haye, où François Hemsterhuis mourut en 1790, grand collectionneur d’antique, auteur de « Lettres » et de « Dialogues ».  Vous accompagnez dans ce périple, Macare, petit-maître, ami de l’abbé de Saint-Non, et dont on ne sait rien de la personne pour le physique.  Il n’est ni grand, ni petit, et pourtant peut paraître grand lorsqu’il relève sous la mandille sa bedaine ; il a les jambes étirées, émincées en des hauts-de-chausses, et porte souliers à talons.  Il a le visage rond et, sous des bésicles, les yeux candides et comme remplis d’espaces vastes.  Il parle d’une voix chaude, avec des sanglots d’enjouement, pèse ses mots, les tourne, retourne, comme il ferait de succulents fruits ; et, enfin, il les livre, la bouche en cœur, la lèvre humide. Il a fait le voyage tout exprès de Paris à La Haye pour y rencontrer, sur le conseil de Diderot, François HEMSTERHUIS, manière de célébrité anonyme, et bien digne d’intéresser un dilettante amateur d’âmes.  Sous le crâne fumant du jeune Macare ne s’agitent que des pensers qui vous transcendent.  La beauté nous est-elle extérieure ou est-elle une construction de l’esprit ?  Doit-on limiter les maux du monde ou ajouter à ses biens ?  Le véritable amour est-il dans l’amitié ?  Le vrai nous est-il accessible ?  Qu’est-ce que le sublime ?  Et qu’est-ce que le bon goût ?  Peut-être bien ce qui est indicible, en tout cas un « je-ne-sais-quoi » qui s’ajoute à une œuvre et fait qu’elle se distingue d’une autre tout en lui ressemblant.  On sait clairement, en revanche, ce qu’elle n’est pas : c’est ce qui court les rues.

En vérité, qu’est-ce qu’un grand écrivain ?  Ce n’est point seulement un auteur qui touche au grand public – environ, il paraît, deux cent mille personnes ; mais un écrivain dont la haute idée qu’il se fait de la littérature témoigne de l’exigeante conscience de soi.  C’est la pensée qui nous est venue en lisant cet admirable livre, (jusqu’en sa manufacture même), de Jean-Loup SEBAN, la modestie de celui-ci dût-elle s’en enchifrener…

 

 

Marcel Detiège

(1) 51, Avenue des Nerviens, Boite18 – 1040 BRUXELLES

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57