Dernières parutions :

Auteur : Claire Anne MAGNÈS

Titre : LA MAISON DES HORLOGES

Editeur : M.E.O.

Genre : poésie

Date de parution : 2014

La maison des horloges

Voici de la poésie d’une diffuse sensualité. Poèmes tendres et délicats, polis et lisses comme les galets blancs. Poèmes horizontaux et verticaux d’une douceur mélancolique, mais qui ne se complaît point, cependant, en elle-même, par un demeurant de pudeur chaste (la chasteté est le comble de la sensualité), avec un art achevé de suggérer bien plutôt que de montrer, qui est le fond de la leçon de Mallarmé. Ne dirait-on point des notes de piano que l’on touche du bout des doigts, de deux doigts seulement ?

« Lèvres à lèvres
Et tituber
Quand se rompt l’équilibre ».

Les amoureux se remémoreront le vertige d’un émoi qui est toujours premier quand on l’éprouve. Tout est dans le sousentendu, et les tableaux qui s’offrent embaument l’odeur de l’amour ; mais l’odeur de lilas, si légère, si volatile, qu’il faut admirer l’art de donner à Eros une élégance retenue.

Ce recueil se partage en cinq chants d’un même raffinement et de mots et de pensées. « Belle belle nuit tendre. Parchemin papyrus de tes mots. Des voyages. Et le vase flammé que j’enserre en mes paumes ». Le poète est à la recherche du temps écoulé. A moins que ce ne soit le paradis perdu ? La jeunesse ? Sa jeunesse. Elle évoque la maison du silence habité par le tic-tac de l’horloge ; les escaliers qui mènent à la chambre d’innocence et des tentatives éthérées ; l’atmosphère de promesses, dont on ne sait si elles furent tenues. Les débuts sont toujours incertains. L’on espère et l’on redoute en même temps le moment décisif. « Tes mains sur moi. Jambes jointes, nous entrons dans le silence ». Décors de livres, maison de papier, vie que l’on a rêvée, souvenirs effilochés. Poèmes d’amour que l’on murmure, que l’on rumine quand « la pluie étreint le coeur ». Ce très beau recueil se termine par une « suite estonienne », notes de voyages sobres, dépouillées, révélant les jouissances esthétiques d’une voyageuse artiste. « La maison des horloges » est un livre qui fait honneur à Claire Anne Magnès, connue par ailleurs comme traductrice et critique dramatique.


Marcel Detiège

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57