Dernières parutions :

22 avril 2015

494e soirée des lettres – 22 avril 2015

Jour de grève nationale, pourtant le public est venu. Il y a des choses qui doivent continuer à se transmettre, l’art, les spectacles, le théâtre, les belles lettres, l’amitié et l’amour, rien ne doit les arrêter, rien ne peut les mettre au point mort, il s’agit simplement de notre respiration.

La soirée des lettres du 22 avril se déroule donc, avec la charge d’émotion que distille toutes les autres, et le programme nous enchante.

Raymond-Jean Lenoble, Mémoires de l'Oubli, poésie, éditions M.E.O.. Présentation : Pierre Guérande

On accueille d’abord Raymond-Jean Lenoble, médecin gynécologue et poète, dont Mémoires de l’Oubli constitue le cinquième recueil publié.
Il se souvient de son ami Armand Bernier qui a préfacé son premier recueil.
Interrogé subtilement par Michèle Lenoble-Pinson, éminente grammairienne, le poète nous avoue sa préférence pour l’idéal classique. Il s’exprime en alexandrins avec un naturel étonnant.
Il écrit par pulsion, avec transparence et simplicité, son art poétique a été reconnu par divers autres poètes, dont Philippe Leuckx qui écrit que Lenoble aime la rime et le genre noble, et aussi par Pierre Guérande qui loue ses vers lisibles et compréhensibles.
Michel Joiret qui écrit dans le Non-Dit que Raymond Jean Lenoble fait chanson de tout.
On trouve aussi parmi ses admirateurs le regretté Raymond Trousson.
Dans Mémoires de l’Oubli, Raymond-Jean Lenoble, nostalgique, ressasse, entre moi et moi la guerre est finie.
Son parcours le porte aussi vers la chanson qu’il ne dissocie pas de la poésie.
Les trois piliers de sa poésie sont aussi ceux de sa musique : mélodie, mesure et tempo.
Il a écrit quelque deux cents textes et enregistré une dizaine de chansons dont il distribuera d’ailleurs généreusement des exemplaires durant le Verre de l’Amitié.

Barbara Flamand, L'odeur, roman, éditions Bernardiennes. Présentation : Dominique Aguessy

C’est ensuite Dominique Aguessy, sociologue, offrant dans son œuvre bonne place aux légendes africaines, émouvant auteur des Raisins de la Mer qui présentera L’Odeur, roman de Barbara Flamand.

Barbara Flamand, poète , essayiste et dramaturge, traduite souvent en tchèque, nous livre ici un roman captivant, disons un conte philosophique à la manière de Voltaire, une critique sociale pertinente aux touches parfois vaudevillesques.

Cette fable jubilatoire et massacrante sera présentée avec finesse par Dominique Aguessy qui mettra en évidence la vision sociale d’un roman détaillant les portraits psychologiques de deux personnage : le président Sokrath et sa femme Alexandra.
La femme agit ainsi comme un révélateur pour dénoncer la réalité de son époux, ce besoin qu’il a d’être louangé, et le refus d’un système oscillant entre pauvreté et richesse, ce déséquilibre de la société.
On y découvre le rôle du pouvoir, de ses mensonges et de la soumission d’un homme aux flatteries des ministres, devenu un obsédé des concertos, la musique devenant un moyen de se fuir.
De nombreux thèmes apparaissent dans ce roman complexe, très émotionnel.
Dominé par cette Odeur qui donne son titre et sa particularité à ce roman attachant.

Barbara Flamand confiera aussi que le goût de l’écriture lui est arrivé, comme une révélation, un jour à Maredsous.

 

Anne-Michèle Hamesse

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57