Dernières parutions :

Auteur : Daniel SALVATORE SCHIFFER

Titre : LORD BYRON

Editeur : GALLIMARD coll. folio biographies


Genre : biographie

Date de parution : 2015


Lord Byron

Daniel Salvatore Schiffer fait revivre sous une plume alerte un personnage flamboyant, intellectuel engagé, souvent politiquement incorrect, tombant perpétuellement amoureux, se livrant à toutes sortes d’extravagances pour les beaux yeux de l’élue du moment. L’auteur parvient à nous le rendre proche. Le lecteur se prend de sympathie pour ce personnage historique qui marquera son époque. Sa première grande œuvre poétique, Le Pèlerinage de Childe Harold remportera un succès dès sa parution. « C’est à Lisbonne, première étape terrestre de cet exotique  et lointain voyage vers Constantinople, que les glorieuses mais romanesques aventures de Byron, alias Childe Harold, commencèrent véritablement. » Lord Byron confie dans son journal à l’issue de ce voyage : « J’ai épuisé tous mes appétits et la plupart de mes sujets de vanité – oui même ma vanité d’auteur. » Son plus « grand crime d’amour » fut de s’éprendre de sa demi-sœur Augusta, à  partir du retour de celle-ci à Londres en juin 1813 après sa séparation d’avec son époux. Lord Byron lui dédia de très belles stances poétiques. Le deuxième de ses contes orientaux, intitulé La Fiancée d’Abydos, raconte une histoire d’inceste en douze cents vers écrits en quatre nuits à peine. Byron publia ensuite Le Corsaire, qui remporta un énorme succès et installa sa célébrité d’une façon durable. Le personnage principal du Corsaire, rappelle à bien des égards Lord Byron lui-même. Laura, œuvre publiée en août 1814, est « parmi ses fables poétiques, la plus achevée et la plus personnelle », écrit Daniel Salvatore Schiffer. Elle touche ses contemporains parce qu’elle les renvoie à leurs propres fantasmes, à leurs imaginaires individuels ou collectifs.
Né le 22 Janvier 1788 à Londres, Georges Gordon Byron, qui deviendra dix ans plus tard le sixième Lord Byron, mourut le 19 avril 1824, le Dimanche de Pâques, à Missolonghi en Grèce. Il laissera dans l’histoire le souvenir d’un dandy romantique, comme un personnage de Cervantès s’engageant à titre personnel dans la défense de causes politiques, notamment en Grèce. Un combattant de la liberté, comme le voyaient ses amis, ses proches et d’autres poètes et écrivains de son époque. Ce qui le rend certes attachant et tout aussi extravagant. Il se mesure au créateur tout en gardant vis-à-vis de lui-même comme des autres individus une distance qui s’exprime parfois par des propos humoristiques grinçants. Il faut lire l’entièreté de cet ouvrage pour prendre connaissance de toutes les facettes de cette personnalité si originale.
Le style de l’auteur, sans redondances ni pesanteur nous offre des moments de bonheur tout au long d’une lecture qui ne laisse, à aucun moment, faiblir l’attention. Les annexes de cet ouvrage mettent à la disposition du lecteur un grand nombre de notes relatives à chacun des chapitres, des repères chronologiques, auxquels il est loisible de revenir aussi souvent que nécessaire. Les références bibliographiques apportent leur éclairage sur les analyses présentées. Un travail remarquable de précision, d’une pédagogie discrète et efficace.

 

Dominique Aguessy

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57