Dernières parutions :

Ce samedi 27 juin, dans la commune de Marseillette (France) j’ai accepté de recevoir des mains de Monsieur Pierre Gonzales, président de l’observatoire citoyen défense et protection civiles, la médaille de Vermeil en qualité de, je cite : Chroniqueur littéraire. Sapeur-Pompier de l’Esprit et de la Plume.


C’est après une longue et difficile réflexion que j’ai accepté cet honneur restant persuadé de ne pas mériter la distinction.


Si ma décision fut d’accepter cette marque honorifique, ce ne sera pas en mon nom propre, mais en solidarité avec tous les artistes, toutes disciplines confondues, particulièrement touchés par les derniers évènements sanitaires que nous connaissons.


Je lance un appel à vous, Madame la Ministre au sein du Gouvernement de la Communauté française de Belgique, afin que tout soit mis en œuvre pour élever ceux qui façonnent les souvenirs de nos sociétés en vitrine sublimée pour les générations et les civilisations qui nous suivront. L’Art forge l'esprit de nos pays, forge l’Europe vers la reconnaissance.

Que serait l’hymne européen si Beethoven n’avait consacré sa vie à la composition, si Friedrich von Schiller n’avait pris sa plume pour nous laisser en héritage « l’Ode à la joie ».

Sans l’Art, Madame la Ministre, Mesdames et Messieurs nos gouvernants, nous n’aurions pas ces noms et ces visages qui nous font vibrer dans de multiples disciplines.

Madame la Ministre...


Nous comprenons que l’économie se redresse péniblement des jours qui nous précèdent et cependant, l’économie comprend elle qu’une multitude d’artistes resteront couchés, anéantis ?

Ainsi je vous demande en toute humilité qu’avant de vous assoir, ce lundi matin pour une longue journée de travail, vous tourniez votre regard vers les quatre coins de votre bureau. Que serait ce dernier sans la moindre décoration, sans qu’un objet ne vienne égayer votre vision ? Il n’existe aucun espace stérilisé de notre présence, au contraire… Qu’il soit palais ou cimetière, qu’il soit musée ou lieu de méditation l’Art reste la pierre angulaire de nos orientations.


Permettez-moi d’insister, pour certains nous parlons de survie.


En attendant, peut-être, le plaisir de vous lire, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux.

 

Philippe De Riemaecker

 


Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57