Dernières parutions :

Le Reniement de saint Pierre

Le principe de cette excellente collection : un auteur écrit à propos d’un tableau, ou, si l’on préfère, au départ d’un tableau. C’est ainsi que l’on y trouve, par exemple, un ouvrage de Michel Butor à propos d’une œuvre de Dirk Bouts, que Pierre Dhainaut s’inspire de Manessier, tandis que Sylvie Germain part du Paysage avec saint Christophe, de Joachim Patinier.
Le Pensionnaire de Saraceni (peintre lui-même de l’école de le Caravage) nous a laissé une dizaine de toiles elles aussi marquées par le Caravage ; il était actif à Rome vers 1610. Le Reniement de saint Pierre se trouve au musée de La Chartreuse à Douai, où Colette habita quelques années ; à Rome, lors d’un séjour d’écrivain, elle eut l’occasion d’admirer une toile de le Caravage d’une inspiration voisine, la Vocation de saint Mathieu. À Douai comme à Rome, les mains jouent un rôle essentiel. Mathieu, ébloui par une lumière subite, prend appui sur une épaule voisine. Dans le Reniement, c’est le jeu des quatre mains qui crée une sorte de cercle, laissant entre elles l’espace de l’Autre.
Partant ainsi d’une analyse étroitement serrée, basée sur les vêtements, les couleurs, les regards, les ombres et les lumières, le geste des lèvres, elle débouche sur une réflexion fouillée à propos de la faute, du repentir, du renouveau. Une extrême sobriété fait place à l’essentiel, et c’est dans l’enfance déjà qu’elle va chercher les germes de cette dialectique, dans sa propre enfance. Ces recherches, que l’on pourrait appeler des Approximations, un peu comme le faisait Charles Du Bos (car il y reste la part du mystère), sont émaillées de quelques citations, bien appropriées : Rilke, Marie Noël. Ainsi, de déceptions en résiliences, se construit le dialogue de l’amour, et sur le mystère qui entoure la vie du peintre, sur le clair-obscur de son tableau, vient se greffer le mystère des voies qui mènent de l’humain au divin, du silence à la parole, dans une tonalité proche de la Célébration du quotidien.



Joseph Bodson

 

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57