Dernières parutions :

Auteur : Pierre SCHROVEN

Titre : DANS CE QUI NOUS DANSE

Editeur : ÉDITIONS L'ARBRE À PAROLES

Genre : poésie

Date de parution : 2011

 

Dans ce qui nous danse

Le vide, la vacance, mais pas en point de départ, c’est la découverte au bout de l’errance. Lutte, lutte avec l’ange, danse, mouvement pour sortir d’un présent insignifiant, d’un calme plat, et déboucher sur la béance, qui est en fait l’ouverture, et la possibilité d’une nouvelle naissance. Volonté de sortir de soi, de ne pas se laisser enfermer dans une image-cliché, de découvrir un autre soi-même. Soi, le futur soi, c’est la grande inconnue. Selon la parole de Plotin, Ne cesse de sculpter ta propre statue : non pas le narcissisme, mais la statue, la stature d’un moi futur.

J’aime regarder la photo d’êtres que je n’ai pas encore été
Je mesure ainsi le chemin qu’il me reste à parcourir
Pour ne pas devenir
Celui que les autres veulent que je sois.

(p.17)

Une sorte d’équivalence entre le regard et le feu, le soleil, les traces : celles d’un au-delà, une réalité antérieure et plus secrète. Car il s’agit de redessiner l’espace, l’infini du monde. C’est une série d’épures successives.
Une poésie à la fois sibylline et très simple, comme le sont certains aphorismes des présocratiques
Congédiant l’univers qui s’impose à tout
(p.27)


À l’heure où ta secrète douceur
Fait vivre l’espace dans ses gestes sacrés

(p.28)

Sans compter, bien sûr, les rêveries de l’espace :
Le désir d’un mouvement pénétrant une dimension
Opposée au monde qui nous enferme

(p.48)

 

 

Joseph Bodson

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57