Dernières parutions :

Auteur : Colette NYS-MAZURE

Titre : FEUX DANS LA NUIT


Editeur : ESPACE NORD

Genre : poésie

Date de parution : 2012

 

Feux dans la nuit

Feux dans la nuit, sous l’égide d’Espace Nord, rassemble l’essentiel de l’œuvre poétique de Colette Nys-Mazure. La préface de Sylvie Germain, auteure connue et reconnue pour son œuvre multiforme, couronnée de prix prestigieux, se réfère à deux personnages emblématiques de l’Évangile, Marthe et Marie. Elle trouve en Colette Nys-Mazure les deux caractéristiques de ces archétypes du féminin. La femme du quotidien toute préoccupée des détails pratiques et celle du regard porté au-delà vers le transcendant.

Vingt et un chapitres, par leur intitulé, guident le lecteur dans son cheminement au long des pages qui requièrent toute son attention, le surprennent parfois, l’enchantent constamment. Pour qu’un poème respire / il lui faut le silence / silence liminaire / des lentes germinations souterraines / lorsque jaillissent les mots / dans l’éclat des enfantements.

Certains chapitres offrent des textes plus narratifs, tel celui de la  Petite fugue pour funambules : Quelle est ton heure noire, ton heure de mal à vivre, ton heure mortelle ? Ou encore lors d’une  Lente approchée de Traverses : Est-ce que tout se liguerait pour nous river ici ? Ces interrogations existentielles  jalonnent l’ensemble de l’œuvre.

La proximité avec la nature se renforce d’un don d’observation ne laissant échapper aucun détail, aucune concordance entre le visible et l’au-delà du regard. Un lien permanent avec l’intelligence de l’enfance, souvent plus perspicace que celle des adultes dans sa façon toute de fraîcheur et de sincérité d’appréhender le réel. Tout naturellement se manifeste le sacré, sentiment d’une présence, peu importe ce qu’on en dit.

La femme, le féminin, apparaît un thème favori de la poésie de Colette Nys-Mazure. Elle en évoque la grandeur, les difficultés du quotidien, les multiples aspects de sa personnalité. C’est une femme qui marche à la rencontre du temps. L’allure hauturière, elle glisse entre les récifs. Elle a dénoué les mains et tient visage ouvert (la souveraine). Éric Brogniet, dans sa lecture, a retenu ces quelques lignes comme un autoportrait de l’auteure. Mais la relation avec l’autre implique le respect d’un espace de solitude pour chacun. De solitude à solitude / s’échangent respect et connivence / ce lieu en toi qui m’attire / me provoque se dérobe / ainsi te fascine mon espace privé / De seuil à seuil / vif accord.

Pour Colette Nys-Mazure, il ne s’agit pas de considérer d’une part poésie, écriture, d’autre part la vie. Les deux sont intimement liés. Il s’agit d’un univers d’expériences subtiles à partager avec les lecteurs ou les auditeurs qui se prêtent volontiers aux séances de lecture. Chacun peut avec bonheur s’y retrouver à sa manière tout en s’enrichissant de l’aventure qui lui est offerte au fil des pages, de vivre en plusieurs dimensions.

 

 

Dominique Aguessy

 

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57