Daniel Charneux

Né en 1955, romaniste (liégeois) et romancier, Daniel Charneux publie entre 2001 et 2004 deux romans (Une semaine de vacance et Recyclages) ainsi qu’un recueil de nouvelles (Vingt-quatre préludes) à propos desquels un critique a pu parler de « légèreté du désespoir ». Il reçoit en 2002 le Prix du Comité des Usagers de la Bibliothèque centrale du Hainaut pour Une semaine de vacance.

Norma, roman, sort des presses des éditions Luce Wilquin en février 2006. Chantal Portillo écrit à son propos : « Ce beau texte, à la langue travaillée comme une parure de Norma, l’autre, celle de Bellini, la grande prêtresse druidique trahie par l’amour et chantée par Maria Callas, est une méditation sur le temps, celui qui passe, celui qui nous terrasse. Qui nous dépouille de la grande illusion de l’image que nous espérions renvoyer. » Le 23 novembre 2007, Norma, roman reçoit le prix hainuyer de littérature française Charles Plisnier.

2008 voit la parution de Pruine du temps, un recueil de haïkus illustrés par Pierre Renard et calligraphiés par Pascal Goossens. L’esprit zen qui imprègne les haïkus est également présent dans un quatrième roman, Nuage et eau, que publient en septembre 2008 les éditions Luce Wilquin, et que distingueront dans leur dernière sélection les jurés du Prix Rossel, du Rossel des Jeunes et du Prix des Lycéens (il y obtiendra le « prix du voyage au cœur de soi »). Nuage et eau recevra en 2009 le Prix du Comité des Usagers de la Bibliothèque centrale du Hainaut et, en mars 2010, le Grand Prix Littéraire France – Communauté française de Belgique de l’ADELF.

En 2009, Maman Jeanne, « un texte court, d'une simplicité toute apparente, qui n'est finalement pas là où on l'attend et qui sait avec bonheur surprendre et toucher son lecteur », selon Dominique Baillon-Lalande, échoue à une voix du Prix Rossel des Jeunes. Il est sélectionné pour le prix des Lycéens qui lui accordent en 2011 le « prix du plus beau cri d’amour ». Ce bref récit fait l’objet d’un travail scénique coordonné par Michel Tanner, directeur du Centre Dramatique Hainuyer.

Bibliographie

Romans et récits:

  • Comme un roman-fleuve, Éd. Luce Wilquin, 2012
  • Maman Jeanne, Éd. Luce Wilquin, 2009
  • Nuage et eau, Éd. Luce Wilquin, 2008
  • Norma, roman, Éd. Luce Wilquin, 2006
  • Recyclages, Éd. Luc Pire, 2002
  • Une semaine de vacance, Éd. Luc Pire, 2001
  • Trop lourd pour moi, Éd. Luce Wilquin, 2014
  • Si près de l'aurore, Éd. Luce Wilquin, 2018
  • À propos de Pre, Éd. M.E.O, 2020

 

Nouvelles:

  • Darjeeling, Communauté française de Belgique, 2009
  • Ruelle de l’être, Ville de Mons, 2009
  • Vingt-quatre préludes, Éd. Luce Wilquin, 2004
  • Le hêtre pourpre du notaire, Ville de Mons, 2004

    Essai:

    • More, Éditions M.E.O., 2015

    Poésie:

    • Si longues secondes, haïkus, illustrations de Salvatore Gucciardo, Éd. Audace, 2010
    • Pruine du temps, haïkus, illustrations de Pierre Renard, calligraphies de Pascal Goossens, chez l’auteur, 2008

    Collectif :

    • Amour, amour, dix nuances d'amour, collectif, Éditions Weyrich, 2015

    Prix obtenus

    • Prix du comité des usagers de la Bibliothèque centrale du Hainaut, pour Une semaine de vacance, en 2002
    • Prix Charles Plisnier, pour Norma, roman, en 2007
    • Prix du comité des usagers de la Bibliothèque centrale du Hainaut, pour Nuage et eau, en 2009
    • Prix « France – Communauté française de Belgique » de l’Association des Écrivains de Langue Française, pour Nuage et eau, en 2010
    • Prix du plus beau cri d’amour, pour Maman Jeanne, en 2011

    Actualité littéraire

    Prix Gilles Nelod 2021

    PRIX GILLES NELOD

    Géré par l'Association des écrivains belges de langue française et créé grâce à une libéralité de Gilles Nelod, un prix de 250 € est décerné tous les deux ans. Il récompense l'auteur d'un récit ou d'un conte.
    Le texte proposé (environ 900 lignes dactylographiées) ne sera pas destiné spécialement aux enfants. Il sera signé.
    Il ne peut être écrit en collaboration, ni avoir été édité en volume, revue ou journal avant la date extrême de rentrée des manuscrits.
    Ne concourent que des écrivains belges d'expression française vivant en Belgique. Il n’est admis qu’un seul texte par auteur. Le prix ne peut être attribué plus d'une fois à une même personne, ni partagé entre plusieurs candidats.

    Prix de poésie 2021

    L’AEB remettra cette année deux prix de poésie :

     

    PRIX HUBERT KRAINS

    Le prix Hubert Krains, d'un montant de 500 euros, est décerné tous les deux ans.

    Le prix récompense alternativement une œuvre en prose et une œuvre en vers. Cette année 2021 couronnera une œuvre en vers.

    Sont seules admises des œuvres inédites dont les auteurs n'ont pas atteint l'âge de 40 ans à l’expiration du délai de dépôt des manuscrits, soit le 15 août 2021.

    Envoyés en cinq exemplaires, les manuscrits dactylographiés ou très lisiblement écrits sont anonymes et portent une devise suivie d'un nombre. Devise et nombre sont reproduits sur une enveloppe qui est remise en même temps que les manuscrits et qui contient l'identité de l'auteur et sa date de naissance.

    Le prix ne peut être partagé. Le jury peut décider qu'il n'y a pas lieu de l'attribuer ; dans ce cas, le montant du prix n'est pas augmenté la fois suivante.

    PRIX DELABY-MOURMAUX

    D’un montant de 500 euros, le prix Delaby-Mourmaux est attribué tous les deux ans à un recueil de poésie inédit ou publié au cours des deux dernières années précédant celle de la remise du prix.

    Les recueils doivent parvenir en cinq exemplaires au siège de l’Association des écrivains belges, chaussée de Wavre, 150, 1050 Bruxelles, avec la mention « Prix Delaby-Mourmaux », avant le 15 août 2021.

    Ils ne seront pas renvoyés aux auteurs.

    L’œuvre couronnée doit avoir été écrite en français, à l’exclusion de toute traduction au départ d’une autre langue et comporter au moins trente pages dactylographiées ou imprimées.

    Elle ne pourra avoir été rédigée en collaboration ni avoir obtenu un prix auparavant. Son auteur devra être de nationalité belge. Le prix ne sera pas partagé.

    Créé grâce à une libéralité du poète défunt, le prix Delaby-Mourmaux permet à l’Association des Écrivains belges de langue française de commémorer le souvenir de Philippe Delaby, trésorier, puis secrétaire général de l’A.E.B., et de son épouse Jeanne Mourmaux.

     

    Prix Emma Martin 2021

    En 2021 l’AEB décernera le prix Emma Martin (1000 euros) consacré cette année aux romans.

    L’œuvre couronnée doit avoir été écrite en français, à l’exclusion de toute traduction au départ d’une autre langue. Elle ne peut avoir été rédigée en collaboration ni avoir obtenu un prix auparavant. Son auteur doit être de nationalité belge. Le prix ne sera pas partagé.

    Le roman doit avoir été édité en 2019, 2020 ou 2021.

    Le jury est constitué de cinq membres désignés par l’A.E.B.

    Nos partenaires

    Contact

    Du lundi au jeudi, de 10 à 12h, et de 13 à 16h.

    a.e.b@skynet.be

    +32 (0)2 512 36 57

    Navigation

    Maison Camille Lemonnier

    Maison des Écrivains

    Chaussée de Wavre, 150

    1050 Bruxelles