Jean-Jacques Gaziaux

Chez lui dans l'est du Brabant wallon : à Jauchelette, où il a grandi ; à Jodoigne, où il a fait ses humanités et enseigné. Sans oublier Louvain, sa ville natale, cadre de ses études universitaires. Lauréat de Visa pour le Monde, ce romaniste est resté à l'écoute des gens du terroir, tout en étant ouvert aux réalités de la planète.


Collaboration régulière aux revues littéraires

  • Lë Sauvèrdia


Bibliographie

  • L'élevage des bovidés à Jauchelette en Roman Pays de Brabant. Étude dialectologique et ethnographique, dans la Bibliothèque des Cahiers de l'Institut de linguistique de Louvain (BCILL) n° 22 et dans le Centre belge d'histoire rurale n°73, Louvain-la-Neuve, 1982, XVIII + 372 p
  • Parler wallon et vie rurale au pays de Jodoigne, à partir de Jauchelette, dans BCILL n°38, Louvain-la-Neuve, 1987, 348 p. + 20 p. de photographies hors texte
  • Du sillon au pain. Le travail de la terre et la culture des céréales, à la Société de langue et de littérature wallonnes, Liège, 1988, 479 p. + 40 p. de photographies hors texte
  • Souvenirs de guerres du Pays de Jodoigne, à partir de Jauchelette. La Première Guerre mondiale et l'exode de 1940, Louvain-la-Neuve, 1990, 503 p
  • Nos campagnes. Présence de la vie champêtre dans les textes wallons de l'est brabançon, Jodoigne-Perwez, 1998, 120 p
  • Des gens et des bêtes. Élevages divers, attelages et véhicules agricoles à Jauchelette, dans Tradition wallonne, Catalogues et Monographies n°12, Bruxelles, 1999, et dans Mémoires de la Commission royale de Toponymie et de Dialectologie, Section wallonne n° 20, Liège, 1999, 320 p
  • Échos de la vie à Jodoigne pendant l'entre-deux-guerres, Jodoigne, 2001, 2 t., XVI + 936 p
  • Veûy volti. L'amitié et l'amour dans les textes wallons de l'est brabançon, Jodoigne-Perwez, 2002, 120 p
  • De quoi nourrir gens et bêtes. Cultures diverses, prairies, vergers et jardins à Jauchelette, dans Tradition wallonne , Catalogues et Monographies n°14, Bruxelles, 2003, et dans Mémoires de la Commission royale de Toponymie et de Dialectologie, Section wallonne n°22, Liège, 2003, 340 p

Prix obtenus

  • Prix Élisée Legros (Doctorat), en 1982
  • Prix Edgard Spaelant, pour Du Sillon au Pain. Le travail de la terre et la culture des céréales, en 1988
  • Prix Albert Doppagne, pour Échos de la vie à Jodoigne pendant l'entre-deux-guerres, en 2001

Actualité littéraire

Prix Gilles Nelod 2021

PRIX GILLES NELOD

Géré par l'Association des écrivains belges de langue française et créé grâce à une libéralité de Gilles Nelod, un prix de 250 € est décerné tous les deux ans. Il récompense l'auteur d'un récit ou d'un conte.
Le texte proposé (environ 900 lignes dactylographiées) ne sera pas destiné spécialement aux enfants. Il sera signé.
Il ne peut être écrit en collaboration, ni avoir été édité en volume, revue ou journal avant la date extrême de rentrée des manuscrits.
Ne concourent que des écrivains belges d'expression française vivant en Belgique. Il n’est admis qu’un seul texte par auteur. Le prix ne peut être attribué plus d'une fois à une même personne, ni partagé entre plusieurs candidats.

Prix de poésie 2021

L’AEB remettra cette année deux prix de poésie :

 

PRIX HUBERT KRAINS

Le prix Hubert Krains, d'un montant de 500 euros, est décerné tous les deux ans.

Le prix récompense alternativement une œuvre en prose et une œuvre en vers. Cette année 2021 couronnera une œuvre en vers.

Sont seules admises des œuvres inédites dont les auteurs n'ont pas atteint l'âge de 40 ans à l’expiration du délai de dépôt des manuscrits, soit le 15 août 2021.

Envoyés en cinq exemplaires, les manuscrits dactylographiés ou très lisiblement écrits sont anonymes et portent une devise suivie d'un nombre. Devise et nombre sont reproduits sur une enveloppe qui est remise en même temps que les manuscrits et qui contient l'identité de l'auteur et sa date de naissance.

Le prix ne peut être partagé. Le jury peut décider qu'il n'y a pas lieu de l'attribuer ; dans ce cas, le montant du prix n'est pas augmenté la fois suivante.

PRIX DELABY-MOURMAUX

D’un montant de 500 euros, le prix Delaby-Mourmaux est attribué tous les deux ans à un recueil de poésie inédit ou publié au cours des deux dernières années précédant celle de la remise du prix.

Les recueils doivent parvenir en cinq exemplaires au siège de l’Association des écrivains belges, chaussée de Wavre, 150, 1050 Bruxelles, avec la mention « Prix Delaby-Mourmaux », avant le 15 août 2021.

Ils ne seront pas renvoyés aux auteurs.

L’œuvre couronnée doit avoir été écrite en français, à l’exclusion de toute traduction au départ d’une autre langue et comporter au moins trente pages dactylographiées ou imprimées.

Elle ne pourra avoir été rédigée en collaboration ni avoir obtenu un prix auparavant. Son auteur devra être de nationalité belge. Le prix ne sera pas partagé.

Créé grâce à une libéralité du poète défunt, le prix Delaby-Mourmaux permet à l’Association des Écrivains belges de langue française de commémorer le souvenir de Philippe Delaby, trésorier, puis secrétaire général de l’A.E.B., et de son épouse Jeanne Mourmaux.

 

Prix Emma Martin 2021

En 2021 l’AEB décernera le prix Emma Martin (1000 euros) consacré cette année aux romans.

L’œuvre couronnée doit avoir été écrite en français, à l’exclusion de toute traduction au départ d’une autre langue. Elle ne peut avoir été rédigée en collaboration ni avoir obtenu un prix auparavant. Son auteur doit être de nationalité belge. Le prix ne sera pas partagé.

Le roman doit avoir été édité en 2019, 2020 ou 2021.

Le jury est constitué de cinq membres désignés par l’A.E.B.

Nos partenaires

Contact

Du lundi au jeudi, de 10 à 12h, et de 13 à 16h.

a.e.b@skynet.be

+32 (0)2 512 36 57

Navigation

Maison Camille Lemonnier

Maison des Écrivains

Chaussée de Wavre, 150

1050 Bruxelles