Fonds national de la littérature

Créé par loi du 18 août 1947, le Fonds national de la littérature a été organisé par l’arrêté d’exécution du 31 décembre 1947.

La paternité du Fonds revient à Louis Piérard, qui déposa une première proposition de loi à ce sujet en 1927, proposition qu'il déposa à nouveau en 1947.

Le Fonds est géré par un Comité de gestion composé de quatre représentants des deux académies d'expressions française et flamande.

Ce Comité a pour tâche d'établir le budget du Fonds et de vérifier le relevé des dépenses.

Chaque académie peut utiliser les fonds dont elle dispose selon la politique qui lui semble la meilleure.

L’Académie royale de langue et de littérature françaises a adopté une politique de subventions directes sous la forme de subsides aux manuscrits des écrivains belge s et aux revues littéraires, de secours éventuels à des auteurs dans le besoin.

L'attribution de ces subsides est confiée à une Commission consultative composée de sept académiciens, de sept non- académiciens et du Secrétaire perpétuel.

Elle se réunit tous les deux mois.

Les membres non-académiciens appartiennent à des disciplines et à des milieux littéraires fort différents ; tous sont tenus pour des écrivains de talent et des juges d'une parfaite intégrité.

La composition de la Commission consultative figure dans l'Annuaire de l’Académie.

Chaque manuscrit confié au Fonds est distribué à trois membres de la Commission qui rédigent un rapport détaillé sur les qualités littéraires de l'œuvre.

Ces trois rapports établis indépendamment les uns des autres sont lus et discutés en séance plénière de la Commission.

Si l'unanimité n'a pu se faire à propos d'un manuscrit, celui-ci est confié à l'arbitrage d'un quatrième ou même d’un cinquième membre de la Commission.

De commun accord, les membres de la Commission fixent le montant de la subvention accordée aux manuscrits retenus.

Les propositions de subventions sont soumises à l'Académie qui, au cours de sa séance mensuelle, ratifie ou rejette les décisions de la Commission.

La somme allouée est versée à l'auteur du manuscrit subsidié sur présentation des épreuves d'imprimerie de l’ouvrage.

Il faut noter que le Fonds n'accorde à chaque écrivain qu'une seule subvention par an.

Les manuscrits doivent être adressés au Fonds national de la Littérature, Palais des Académies, rue Ducale 1, 1000 Bruxelles.

http://www.arllfb.be/fnl/index.html 

Actualité des membres

Daniel Charneux et François Houdart

Présentations le 3 octobre 2021

Gaëtan Faucer

Dédicace au Poetik Bazar - 24 septembre 2021

Marc Helsmoortel

Représentations théâtrales de l'Appât

Actualité littéraire

À propos de « l'écriture inclusive »

Communications de l'Académie royale de langue et littérature françaises et du Conseil international de la langue française concernant l'écriture inclusive.

Prix Gilles Nelod 2021

PRIX GILLES NELOD

Géré par l'Association des écrivains belges de langue française et créé grâce à une libéralité de Gilles Nelod, un prix de 250 € est décerné tous les deux ans. Il récompense l'auteur d'un récit ou d'un conte.
Le texte proposé (environ 900 lignes dactylographiées) ne sera pas destiné spécialement aux enfants. Il sera signé.
Il ne peut être écrit en collaboration, ni avoir été édité en volume, revue ou journal avant la date extrême de rentrée des manuscrits.
Ne concourent que des écrivains belges d'expression française vivant en Belgique. Il n’est admis qu’un seul texte par auteur. Le prix ne peut être attribué plus d'une fois à une même personne, ni partagé entre plusieurs candidats.

Nos partenaires

Contact

Du lundi au jeudi, de 10 à 12h, et de 13 à 16h.

a.e.b@skynet.be

+32 (0)2 512 36 57

Navigation

Maison Camille Lemonnier

Maison des Écrivains

Chaussée de Wavre, 150

1050 Bruxelles